végétatif


végétatif

végétatif, ive [ veʒetatif, iv ] adj.
XIIIe; lat. scolast. vegetativus, de vegetare végéter
1(1611) Vieilli Qui concerne la vie des plantes. « Mouvement végétatif de la plante » (Maine de Biran). Mod. Multiplication, reproduction végétative (opposé à reproduction sexuée) . Organes végétatifs : tiges, feuilles, etc. Les organes végétatifs et les organes reproducteurs (fleurs).
2Physiol. Relatif aux fonctions physiologiques contrôlées par le système neurovégétatif (respiration, circulation, sécrétion). Vie végétative ou organique (opposé à vie animale ou de relation) .
3Fig. Qui évoque la vie des végétaux, par son inaction. inactif. Mener une vie végétative.

végétatif, végétative adjectif (latin médiéval vegetativus, du bas latin vegetare, croître) Se dit des fonctions biologiques assurant le maintien de l'homéostasie interne du corps (respiration, circulation, sécrétions glandulaires, digestion, thermorégulation). [Le contrôle de ces fonctions est assuré par le système nerveux végétatif.] Qui se limite à l'entretien des fonctions vitales sans faire intervenir les facultés intellectuelles : Vie végétative.végétatif, végétative (expressions) adjectif (latin médiéval vegetativus, du bas latin vegetare, croître) État végétatif chronique, état défini par l'absence de toute activité consciente décelable alors même que le sujet est en état de veille. Noyau végétatif, structure nerveuse appartenant au système nerveux central et assurant le contrôle de la vie végétative. Organes végétatifs, ensemble des racines, des tiges et des feuilles (par opposition aux organes reproducteurs que sont les fleurs). Période végétative, saison de croissance des plantes. Point végétatif, méristème terminal d'un organe en voie de croissance. Système nerveux végétatif, partie du système nerveux impliquée dans le contrôle des viscères et de la vie végétative. ● végétatif, végétative (synonymes) adjectif (latin médiéval vegetativus, du bas latin vegetare, croître) Système nerveux végétatif
Synonymes :
- système nerveux autonome

végétatif, ive
adj.
d1./d BOT Qui a rapport à la croissance, à la nutrition des plantes.
Appareil, organes végétatifs des plantes, qui assurent la nutrition (par oppos. à appareil, organes reproducteurs).
|| Multiplication végétative: multiplication asexuée des végétaux par boutures, marcottes, stolons, etc.
d2./d PHYSIOL Qui concerne l'activité du système neurovégétatif ou système nerveux autonome.
Fonctions végétatives de l'organisme (circulation, métabolisme, etc.).
|| MED état végétatif, d'un sujet qui a perdu ses facultés de communication et semble réduit à ses seules fonctions végétatives.
d3./d Fig. Qui, par son inaction, rappelle la vie des plantes. Mener une vie végétative.

⇒VÉGÉTATIF, -IVE, adj.
A. — 1. Qui fait végéter, qui permet au végétal de pousser, de se développer, de se maintenir en vie. Principe végétatif; activité, puissance, vigueur végétative. L'arbre végète (...). Que ce phénomène ait une cause, cela est incontestable, et nous appelons cette cause force végétative (JOUFFROY, Nouv. Mél. philos., 1842, p. 174).
— [P. réf. à certains philosophes anc.] Âme végétative. Dans la biologie aristotélicienne l'âme végétative est la forme substantielle de la plante (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 106).
2. BOT. [En parlant d'un végét., de l'une de ses parties, ou d'un phénomène relatif au végét.] Qui végète, qui se développe selon les principes propres au monde végétal; qui concerne l'activité de végéter. Plante végétative. L'observation de l'état végétatif de l'arbre renseigne utilement sur ses besoins en eau, les symptômes les plus caractéristiques du manque d'eau étant l'arrêt prématuré du grossissement des fruits (...), l'arrêt de croissance des rameaux (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 101).
Rare. Synon. de végétal. Il avait quitté Paris (...) à une de ces heures de la vie qui poussent le travailleur à aller se détendre et se retremper dans l'air sain et calmant de la vie végétative (GONCOURT, Man. Salomon, 1867, p. 237). Ce paysage est (...) triste malgré la variété infinie des formes végétatives Malgré la grâce penchée des palmiers et les bouquets éclatants des grands arbres (CENDRARS, Du Monde entier, Le Formose, 1924, p. 206).
Loc. Appareil végétatif. Ensemble des organes qui assurent le développement des végétaux supérieurs; thalle des végétaux inférieurs. Certaines plantes (...) réagissent (...) par une tendance au « nanisme », avec (...) une simplification générale de l'appareil végétatif, les feuilles (...) se réduisant (...) à de petits disques arrondis (GÈZE, Spéléol. sc., 1965, p. 143). Cycle végétatif, période végétative. Période pendant laquelle le végétal se développe, de sa germination à sa maturité. Le cycle végétatif annuel de la vigne (...) comprend une période de vie hivernale, une période de croissance et une période de maturation (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 14). Multiplication végétative. [P. oppos. à reproduction sexuée] Mode de reproduction qui s'effectue au moyen des organes végétatifs, par bouturage, greffage, marcottage. C'est la multiplication végétative qui explique la constitution de vastes colonies de Mousses chez lesquelles parfois la reproduction sexuelle est rare (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 198). Organe végétatif. Organe (racine, tige, feuille) servant à l'entretien vital du végétal. Anton. organe reproducteur. Les tiges et les feuilles des végétaux absorbent en partie la radiation incidente (...), leur température est supérieure à celle de l'air environnant; la différence dépend de la nature et de la masse de l'organe végétatif (MAURAIN, Météor., 1950, p. 225). Point végétatif. Partie d'un végétal où se situe le méristème. À la croissance de la racine et au point végétatif, qui est situé (...) sous la coiffe protectrice (LARBAUD, Enfantines, 1918, p. 177). Repos végétatif. ,,Période pendant laquelle les bourgeons ne présentent aucun phénomène de croissance`` (Lar. agric. 1981). Chez les arbres fruitiers (...), il y a tout intérêt à bien connaître l'influence des divers facteurs du milieu sur la germination et la croissance des plantules, afin de supprimer ou de restreindre la durée de certaines phases de repos végétatif (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 55). Vie végétative. Ensemble des fonctions par lesquelles un végétal croît et perdure. V. enganguer ex. de Barrès.
B. — 1. a) Rare. Qui permet à l'animal de se développer, de subsister. La température contrôle la distribution des animaux benthiques (...). L'aire de dispersion végétative où l'espèce peut vivre (si une larve a été entraînée) mais non se reproduire, est plus vaste que l'aire où l'espèce est capable de se reproduire (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p. 119).
— [P. réf. à certains philosophes anc.] Âme végétative. ,,Nom que les Anciens et les Scolastiques donnaient au principe des fonctions organiques (...) qui sont communes aux végétaux et aux animaux`` (BACH.-DEZ. 1882). [Rédi] continue (...) à admettre la possibilité de ce mode de génération [spontanée] pour les vers (...) à l'intérieur des fruits et (...) dans les viscères de l'homme et des animaux, mais c'est sous l'influence des forces vitales elles-mêmes, d'âmes embryons, d'âmes végétatives, que ces vers sont engendrés (E. PERRIER, Philos. zool. av. Darwin, 1884, p. 29).
b) Vx. Être végétatif. Être (animal ou végétal) qui végète. L'eau glauque se dilate (...) Quand s'agite un des mille êtres végétatifs; (...) cette eau nonchalante Que la maligne ardeur des bêtes violente (RODENBACH, Règne sil., 1891, p. 70).
2. Système (nerveux) végétatif. V. nerveux A 1. Synon. système neurovégétatif. Système végétatif, système de relation. (...) l'un, dit végétatif, qui comprend les appareils digestif et respiratoire, l'autre, dit de relation, qui comprend les appareils musculaire et cérébral (Arts et litt., 1935, p. 44-4).
En partic. Qui appartient à ce système ou qui se trouve sous sa dépendance. Centres végétatifs. Perturbations affectives que provoquent les viscères végétatifs (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 114). Relatif au système nerveux qui assure les fonctions vitales de base, qui contrôle les activités physiologiques involontaires (respiration, circulation, sécrétion, excrétion, digestion, thermorégulation). Le système nerveux est susceptible d'une action (...) qui ne concerne que nos fonctions vitales et végétatives. (...) à [cette action] (...), tient l'influence des nerfs sur la digestion, la circulation et les sécrétions (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 104). Vie végétative. Ensemble de ces activités par lesquelles un corps humain ou animal se développe, subsiste. Anton. vie de relation. Les nerfs de la vie végétative (sympathique, parasympathique) font sécréter les glandes, contracter les muscles lisses ou les vaisseaux sanguins, etc. (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 52).
C. — P. anal. ou au fig., gén. péj. [En parlant d'une pers.; p. réf. au végétal considéré comme une forme de vie inférieure ou p. réf. au caractère automatique des fonctions vitales de base chez l'homme et l'animal]
1. Qui dépérit, qui survit d'une manière purement organique, en se limitant aux nécessités élémentaires. Dans cette convalescence, il fut pris d'une stupeur des sens qui le ramena à la vie végétative d'un pauvre être né de la veille. Il n'était qu'une plante, ayant la seule impression de l'air où il baignait (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1330).
2. Qui est caractérisé par la passivité, l'oisiveté, la monotonie; qui manque d'intérêt, de passion. Sa dévotion lui revint [à la carmélite], mais sans élan, sans fièvre, moins vivante (...) que végétative. C'était plutôt le retour inconscient d'une habitude (RICHEPIN, Quatre pts rom., 1882, p. 27). Cette attente végétative lui plaisait. Il ne cherchait pas dans la pêche, comme ceux qui l'aiment « par passion », les joies discrètes et fortes (...). Il ne lui demandait (...) qu'une occasion de solitude, de paresse rêvassante (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 194).
3. Qui est privé des moyens matériels nécessaires pour subsister normalement. Chez l'hyperboréen l'effort ne peut s'employer qu'à s'assurer une existence végétative et précaire au sein d'une nature trop ingrate (FAURE, Hist. art, 1912, p. 228).
4. Qui ne fait aucun progrès sur le plan intellectuel, artistique, moral. La région fut pays de potiers (...); sa vie végétative a repris vigueur par la création de l'atelier de Prolongeau (G. FONTAINE, Céram. fr., 1965, p. 153).
REM. Végétativement, adv. D'une manière végétative. a) Bot. [Corresp. à supra A 2] En ce qui concerne l'activité de végéter. Deux plantes (...) identiques végétativement (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 792). En partic. Par multiplication végétative. On classe les porte-greffes fruitiers selon leur mode de multiplication: on distingue ainsi les francs, reproduits par semis, des sujets propagés végétativement (...). L'amélioration de ces sujets consiste (...) à perfectionner leurs modes de multiplication (bouturage, marcottage) (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 81). b) P. anal. ou au fig., littér. [Corresp. à supra C] D'une manière purement organique, passive, peu réfléchie. La ville est pleine de gens qui semblent végétativement heureux, dépourvus de rancœur (ARNOUX, Solde, 1958, p. 192).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-i:v]. Ac. 1694, 1718: vegetatif, dep. 1740: végé-. Étymol. et Hist. 1. 1265 « qui fait croître » (BRUNET LATIN, Tresor, II, 6, éd. F. J. Carmody, p. 178: La ame de L'home a .III. poissances: l'une est vegetative, et ce est comun as arbres et as plantes); ca 1350 vertu vegetative (JEAN D'ARKEL, Li Ars d'Amour, éd. J. Petit, t. 1, p. 217); 1636 faculté végétative (MONET); 1812 principe végétatif (MOZIN-BIBER); 2. 1611 « qui est dans un état de végétation » (COTGR.); 3. 1778 fig. « qui évoque la vie des plantes dans son inaction » (J. J. ROUSSEAU, Lett. à M , Corresp., t. I, p. 18 ds POUGENS ds LITTRÉ); 4. 1855 physiol. organes et appareils végétatifs, tissu végétatif, système végétatif (LITTRÉ-ROBIN). Empr. au lat. médiév. vegetativus « qui fait végéter » (XIIIe s. ds LATHAM), dér. de vegetare, v. végéter. Fréq. abs. littér.:156. Bbg. GOHIN 1903, p. 301.

végétatif, ive [veʒetatif, iv] adj.
ÉTYM. V. 1265; du lat. scolast. vegetativus « végétatif », du bas lat. vegetare. → Végéter.
1 Vx. Qui est cause de la vie végétale; qui fait végéter. || Âme, faculté, vertu végétative. || Principe végétatif.
2 (1611). Vieilli. Qui concerne la vie des plantes, la végétation. || Un être végétatif : un végétal. || Vie végétative, « mouvement végétatif de la plante » (Maine De Biran, Du physique et du moral de l'homme, II, I).Mod. || Multiplication, reproduction végétative (opposé à reproduction sexuée et sporulation). Multiplication (infra cit. 5). || Point végétatif (→ Ramification, cit. 1).
3 (Déb. XIXe). Vx. Physiol. Qui concerne les fonctions vitales communes aux végétaux et aux animaux (nutrition, circulation, reproduction).
Mod. Qui concerne les fonctions physiologiques contrôlées par le système nerveux autonome (ou neuro-végétatif). || Vie végétative ou organique (opposé à vie animale ou de relation). → Muscle.
4 (XVIIIe, Rousseau). Fig. Qui évoque la vie des végétaux, par son inaction ( Végéter, 4.). || Mener une existence, une vie végétative, inactive. || Vie végétative d'un malade.
1 L'existence végétative du midi de l'Allemagne a quelques rapports avec l'existence contemplative du nord : il y a du repos, de la paresse et de la réflexion dans l'une et l'autre.
Mme de Staël, De l'Allemagne, I, VII.
2 (…) c'étaient là des mouvements simplement mécaniques, qui avaient fini par entrer comme des habitudes de corps dans sa vie végétative.
Zola, la Bête humaine, XI.
DÉR. Végétativement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • végétatif — végétatif, ive (vé jé ta tif, ti v ) adj. 1°   Qui fait végéter. •   Nous nous étonnons qu un Redi, ce grand destructeur des préjugés de l ancienne école.... eût recours à une âme végétative pour rendre raison de l origine des vers qui vivent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vegetatif — Vegetatif. Vegetative. adj. Qui a la faculté de vegeter. L homme est vegetatif, sensitif, & raisonnable. les plantes n ont qu une ame vegetative, qu une vie vegetative. les Chymistes disent qu il y a une vertu, une faculté, une proprieté… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • VÉGÉTATIF — IVE. adj. Qui fait végéter. Principe végétatif. Âme végétative.   Il se dit aussi De ce qui est dans l état de végétation. Être végétatif. Vie végétative. Les plantes n ont qu une vie végétative …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VÉGÉTATIF, IVE — adj. Qui fait végéter. Principe végétatif. âme végétative. Il se dit aussi de Ce qui ne s’élève pas au dessus de l’état de végétation. être végétatif. Les plantes n’ont qu’une vie végétative. Fig., Ce malade n’a plus qu’une vie végétative …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • neuro-végétatif — ⇒NEUROVÉGÉTATIF, NEURO VÉGÉTATIF, IVE, adj. MÉD. Relatif au système nerveux autonome ou végétatif (v. nerveux A). Système (nerveux) neurovégétatif. Système nerveux autonome, partie du système nerveux assurant la régulation des fonctions… …   Encyclopédie Universelle

  • Appareil végétatif — L’appareil végétatif est l’ensemble des organes d’une plante (racine, tige, feuille) qui assurent sa croissance. Voir aussi Liens internes Thalle Liens externes Portail de la …   Wikipédia en Français

  • Bourgeon végétatif — Bourgeon (botanique) Pour les articles homonymes, voir Bourgeon. Bourgeon (bouton) d une fleur de rosier En botanique, un bourgeon …   Wikipédia en Français

  • Système nerveux végétatif — Système nerveux autonome Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro )végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le… …   Wikipédia en Français

  • Système végétatif — Système nerveux autonome Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro )végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le… …   Wikipédia en Français

  • Noyau végétatif — ● Noyau végétatif le plus gros des deux noyaux du grain de pollen, celui qui assure la vie du grain …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.